Une nouvelle mère est hospitalisée à cause de la bactérie mangeuse de chair ... contractée durant son accouchement !

Le fait d'avoir un enfant est souvent une belle surprise dans la vie des nouveaux parents.

Mais il arrive parfois que l'accouchement prenne une tournure tragique ... c'est ce qui est arrivé à Lindsey Hubley, de Halifax.

Le site Dearly rapporte que la jeune femme de 33 ans et son fiancé ont porté plainte contre un hôpital en octobre dernier.

La nouvelle maman a contracté une maladie mortelle durant son accouchement, qui a entraîné l'amputation de ses quatre membres.

Selon CTV News, c'est en mars dernier que la dame a accouché de son fils.

C'est le lendemain de son congé du Centre de santé IWK à Halifax que la jeune femme a ressenti une épouvantable douleur à l'abdomen, avant d'être transportée à l'hôpital.
Son avocat, Ray Wagner, argue que les médecins auraient omis de procéder à un examen.
Il a d'ailleurs écrit dans un communiqué de presse que « la douleur abdominale aiguë et distincte» de Lindsey a été perçue à tort comme une constipation et que les médecins l'ont renvoyée chez elle.

Publié par Lindsey Hubley sur samedi 24 décembre 2016

Le jour d'après, Lindsey ressentait une douleur encore plus grave et est retournée à l'hôpital.
Cette fois-ci, les médecins ont découvert que la jeune maman avait développé la bactérie mangeuse de chair, car une partie de son placenta n'avait pas été enlevé et que la bactérie avait proliféré en raison d'une déchirure vaginale nécessitant des points de suture.

L'avocat de la famille a déclaré à CTV News:

Nos allégations sont que, si elle avait été correctement évaluée lors de sa présence à l'hôpital ... une partie substantielle des dommages, sinon tout, aurait pu être évité.

Le Washington Post rapporte que Lindsey a souffert d'un « choc septique secondaire », qui a conduit à une « défaillance multiviscérale de l'organe ».
Ainsi, ses médecins ont déduit qu'elle avait été infectée par le streptocoque A, qui aurait déclenché la maladie.

Les médecins ont par la suite placé la jeune maman dans un coma artificiel afin de l'opérer d'urgence.
Afin de lui sauver la vie, ils ont non seulement dû procéder à une hystérectomie, mais également lui amputer tous les membres sous les coudes et les genoux.
La dame devra également subir une greffe du rein.

Ray Wagner a déclaré que Lindsey était « chanceuse d'être encore en vie ».

Publié par Face Of The Face sur samedi 6 Janvier 2018

La jeune femme est depuis toujours hospitalisée.
Son fiancé n'est pas non plus de retour au travail, puisqu'il doit s'occuper de leur fils, Myles, tout en restant au chevet de sa douche.

«Myles et moi nous rendons tous les jours à l'hôpital pour voir maman. Nos vies ont été bouleversées », a-t-il déclaré à CTV News.

Publié par Face Of The Face sur samedi 6 Janvier 2018

Ce contenu a été réalisé en quelques clics ... par un visiteur !JE CRÉE MON ARTICLE

David Hallyday - Pour surmonter le deuil de son père ... il part en tournée !

Avoir du mal à se lever serait un signe d’intelligence ...